headerphoto
Home > Policy > Congresses/Declarations > Montreal 2002
MONTREAL DECLARATION

July 2002

 

The International Commission on Irrigation and Drainage considered Food Production Under Conditions of Water Scarcity as the main theme at its 18th Congress in Montreal, Canada. Thus food production under limited water and the integration of irrigation, drainage and flood control were of primary concern to over 800 delegates.

 

Life cannot exist without water. ICID recognizes the importance of this vital and scarce resource in producing the food required to meet the needs of an ever-increasing world population. Since agriculture in developing countries consumes about 85% of its water to meet their needs, this Congress declares that new management tools are needed to increase food production. This Congress also declares that national and regional policies need developing. These include the inter-basin transfer of water, protecting coastal lands from the intrusion of saline water, various water saving techniques with special reference to arid and semi-arid tropical areas and the inclusion of all stakeholders in making decisions regarding water management.We declare that alleviating poverty while ensuring the sustainability of the environment under conditions of limited water resources and continuing growth of the population is of vital concern. We recognize that food production in the past was primarily linked to the world's land resources. Today, however, water is the main limiting factor for agriculture and food production. Thus the supply, quality and efficient use of water will dominate agricultural production.Since the poor are often the hardest hit by water-related problems, water security should be part of any poverty alleviation program. Also the increase in the world's population places great demands upon the agricultural sector. These demands can only be resolved through the efficient use of irrigation and drainage. They are the cornerstones of world food security. To meet them we must improve irrigation efficiency on existing lands and encourage participatory management in all systems. ICID recognizes the importance of integrating the management of irrigation, drainage and flood control. It emphasizes the need to design adequate drainage systems concurrently with the design of each irrigation system. This will minimize salinization and water logging thus optimizing the efficacy of each irrigation system. We declare that private sector participation is a necessary and desirable mechanism to augment investment in upgrading the performance of irrigation systems. To achieve success with such participation, careful consideration of the legal, economic and resource management mechanisms are needed.

The fact that irrigation plays a critical role in producing the world's food supplies is not well appreciated by most people, ICID will develop an education program that provides the necessary information to help people understand the importance of irrigation in their lives.Women and young professionals are playing an ever-increasing role in the design and management of irrigation and drainage systems. Thus we declare that their active participation in the affairs of our Commission be encouraged.Finally, as research scientists, engineers and practitioners in irrigation, drainage and flood control we declare that we will use all available relative knowledge in the execution of our duties.

 

DECLARATION CIID DE MONTREAL, 2002

 

La Commission Internationale des Irrigations et du Drainage considère la "Production Alimentaire dans les Conditions de Pénurie d'Eau" comme thème principal du 18èmeCongrès de Montréal au Canada. Ainsi, la production alimentaire dans les conditions de disponibilité limitée de l’eau et l’intégration de l’irrigation, du drainage et de la maîtrise des crues, ont constitué les préoccupations majeures de plus de 800 délégués présents au Congrès.

 

La vie ne peut exister sans l’eau. La CIID reconnaît l’importance de cette ressource vitale et rare dans la production de nourriture requise pour satisfaire les besoins de la population mondiale qui s'accroît toujours. Etant donné que les pays en développement consomment pour l’agriculture environ 85% de leurs eaux, le présent congrès estime qu'il est nécessaire d'introduire de nouveaux outils de gestion pour accroître la production alimentaire.

 

Ce Congrès déclare également qu'il est nécessaire de développer les politiques nationales et régionales. Ces politiques concernent la régulation de débit par la construction de réservoirs, le transfert interbassin de l’eau, la protection des régions côtières contre l’invasion par les eaux salées, l’utilisation des diverses techniques de conservation de l’eau en particulier dans les régions tropicales arides et semi-arides, et la participation des responsables dans le processus de prise de décision sur la gestion de l’eau.

 

Nous déclarons que l’atténuation de la pauvreté doit être notre préoccupation majeure, cette activité devant être accompagnée d'efforts pour assurer la durabilité de l’environnement dans les conditions de disponibilité limitée de l’eau et de croissance démographique continuelle. Nous reconnaissons que, dans le passé, la production alimentaire était surtout liée aux ressources en terre. Cependant, aujourd'hui, l’eau est le principal facteur qui pose une limite à l’agriculture et à la production alimentaire. Ainsi, la fourniture de l’eau, la qualité de l’eau et l’utilisation efficace de cette ressource domineront la production agricole.

 

Etant donné que les pauvres sont souvent les plus affectés par les problèmes liés à l’eau, la sécurité de l’eau devra faire partie de tout programme d’atténuation de la pauvreté. Aussi, la croissance de la populationmondiale exige-t-elle beaucoup de la part du secteur agricole.Ces demandes ne peuvent être satisfaites que par l’utilisation efficiente des eaux d'irrigation et de drainage. Ces facteurs sont le point focal de la sécurité alimentaire du monde. En vue de satisfaire ces demandes, ilest nécessaire d'améliorer l’efficience de l’irrigation des terres qui existent, et d'encourager la gestion participatoire dans tous les systèmes.

 

La CIID reconnaît l’importance d'intégrer la gestion d'irrigation, de drainage et de maîtrise des crues. Elle souligne la nécessite d'une conception adéquate du système de drainage simultanément avec la conception de chaque système d'irrigation. Ce processus permettra de minimiser la salinisation et l’engorgement et d'optimiser ainsi l’efficience de chaque système d'irrigation.

 

Nous déclarons que la participation du secteur privé est un mécanisme nécessaire et désirable pour augmenter les investissements en vue d’améliorer la performance des systèmes d'irrigation. Afin de mener àbien ces activités avec une telle participation, il est indispensable d’étudier soigneusement les aspects juridiques, économiques et les mécanismes de gestion des ressources en eau.

 

Le fait que l’irrigation joue un rôle critique dans la production de nourriture  mondiale, n'est pas beaucoup apprécié par la plupart du peuple. La CIID organisera un programme d'enseignement fournissant des informations nécessaires qui permettent d'aider le peuple àcomprendre l’importance de l’irrigation dans la vie.

 

Les fermiers, les femmes et les jeunes professionnels jouent un rôle de plus en plus important dans la conception et la gestion des systèmes d'irrigation et de drainage. Nous déclarons donc qu'il est nécessaire d'encourager leur participation aux activités de notre commission.

 

Finalement, en tant que scientifiques, chercheurs, ingénieurs et praticiens du domaine d'irrigation, de drainage et de maîtrise des crues, nous déclarons que nous utiliserons toutes les connaissances disponibles y relatives pour nous acquitter de nos tâches.

 

   

© 2016 | ICID | 48 Nyaya Marg, Chanakyapuri, New Delhi - 110021, India
Tel : 91-11-26116837, 91-11-26115679; Fax : 91-11-26115962, E-mail: icid@icid.org [ICID Map]

Follow ICID on: | Facebook| YouTube| LinkedIn| SlideShare

| Design by: Madhu Mohanan, ICID Central Office |