headerphoto
Home > Highlights of 64th IEC and 1st World Irrigation Forum > [ English ]

POINTS ESSENTIELS DE LA 64ÈME REUNION DU CEI ET DU 1ER FORUM MONDIAL D’IRRIGATION, MARDIN, TURQUIE

29 Septembre - 5 octobre 2013

WIF_Inauguration WIF1 Inaugural

 

Le méga-événement de la CIID, le premier Forum mondial d'irrigation (WIF1) conjointement avec la 64ème réunion du Conseil Exécutif International (CEI), fut tenus avec succès du 29 septembre au 5 octobre 2013 à Mardin, Turquie. Le WIF1 était organisé par le Comité national turc de la CIID (TUCID) en collaboration avec un nombre impressionnant des partenaires internationaux tels que la FAO, l'IWMI, le PGE, l'OMM, la Banque mondiale, pour en nommer quelques-uns. Environ 750 participants en provenance de 61 pays et 12 organisations internationales ont participé à ce Forum. Dans le cadre du thème principal, plus de 186 rapports, brèves communications et affiches ont été présentés et discutés portant sur trois sous-thèmes: (1) Interactions entre politiques, sciences et société, (2) Défis et tendances qui apparaissent dans le financement du secteur d’irrigation et de drainage; (3) Approches intégrées de la gestion d'eau pour la production alimentaire durable. En plus des sessions thématiques, il y avait trois ateliers, deux tables rondes, deux discussions du panel, 23 événements parallèles, et une exposition.

 

Cérémonie d'ouverture

 


 

La cérémonie d'ouverture a commencé à l'Université d’Artuklu, par «Inter Religious Multi Sound Music Show» mené par le «Choir of the Mardin Trainers». Les discours inauguraux ont été prononcés par (i) M. Akif OZKALDI, Directeur général du DSI et Président du TUCID, (ii) Dr. Gao Zhanyi, Président CIID, (iii) Dr. Dogan Altinbilek, Vice-Président du CME; (iv) S.E. Hamit BAKIRCI, Ministre de la République turque de la Chypre du Nord, (v) S.E. Muammer Guler, Ministre turc de l'Intérieur, et (vi) S.E. Prof. Dr. Veysel EROGLU, Ministre turc des Forêts et des Affaires de l’eau.

 

 


 

 

 

 

Prof. Dukhovny reçoit le 1er Prix Mondial d’Irrigation et de Drainage

Dr. Dukhovny

 

Lors de la cérémonie inaugurale, S.E. Prof. Dr. Veysel EROGLU, Ministre turc des Forêts et des Affaires de l’eau, a présenté le premier Prix mondial d’irrigation et de drainage 2013 au Vice-Président Hon. Prof. Victor A. Dukhovny (Ouzbékistan) pour sa contribution exceptionnelle au développement de la gestion d'eau agricole depuis plus de cinq décennies. Le prix WID se compose d’une bourse de 10.000 $ américains et un trophée magnifique. Le voyage primé du Prof. Dukovny peut être consulté sur le site web : http://www.icid.org/wid_prize.html

 

 

 


Sessions plénières

 

Les séances plénières parallèles ont été organisées pour chaque sous-thème suite à la cérémonie inaugurale. Chaque sous-thème a été ouvert par une session plénière dans laquelle un discours a été prononcé et des documents de référence ont été présentés. Sur le sous-thème 1, Prof. Roberto Lenton a prononcé son discours principal «Irrigation au 21e siècle : réflexions sur la science, la politique et la société» et le VP Laurie C. Tollefson (CANCID) a présenté le document de référence sur «Interactions entre politiques, sciences et société». Mme. Uma Lele (PGE) a prononcé son discours sur «le Financement de l'irrigation et du drainage ». Au nom de Olcay Unver (FAO), M. Thiery Facon a eu l’honneur de prononcer le discours sur le sous-thème 3, qui a parlé des «Approches de la gestion intégrée de l’eau pour la production alimentaire durable», tandis que le document de référence a été présenté par Prof. Charlotte de Fraiture (UNESCO-IHE). Tous ces discours et documents de référence sont disponibles sur le site web: http://www.icid.org. En outre, le meilleur rapport/brève communication de chaque sous-thème avec plus de rapports retenus (9) et de brèves communications (9) ont été présentés lors de quatre sessions parallèles.

 

Les présentations des résultats du thème principal et des sous-thèmes ont été faites lors de la session plénière, qui s'est terminée par une table ronde pour arriver aux conclusions et aux résultats définis. Enfin, la Déclaration du Premier Forum mondial d’irrigation a été présentée lors de la session thématique de synthèse et sont disponibles dans la boîte.


Tables rondes, Débats et Ateliers


Une table ronde fut présidée par M. Jeremy Bird, Directeur général de l’IWMI et a traité des questions de politique. Deux tables rondes sur - «Agriculteurs» présidée par M. Rudolph Cleveringa (FIDA) et «Industrie» présidée par le Président Hon. Peter S. Lee  - ont été organisées.

 

Trois ateliers internationaux, à savoir (i) Prudence de l’eau et Développement durable (émanant du GT-HIST), (ii) Développement des stratégies de gestion pour faire face à la pénurie d'eau et à la sécheresse (émanant du GT-SECHERESSE), et (iii) Gestion de l'eau, des cultures et des sols dans les conditions du changement climatique (émanant du GT-CULTURE/CLIMAT) furent également tenus. Dr. Kamran Emami, M. Mohammad S. Jafari et le VPH Dr. Ragab Ragab ont respectivement assuré la présidence de ces ateliers.


Evénements parallèles et Exposition

 

Les « événements parallèles » sur divers sujets connexes ont présenté un éventail de points de vue et étaient l'une des parties du WIF qui a connu du succès. En tout, 23 événements parallèles ont été organisés, ce qui a en effet couvert le domaine d'irrigation, de drainage et de gestion des inondations. Les événements parallèles ont présenté des institutions turques impliquées dans les domaines tels que la civilisation de l'eau, l'irrigation par tuyau, la pompe d’eau à commande mécanique, l’eau souterraine, le GAP - Projet du développement régional, la gestion et l’irrigation durable ainsi que les organisations internationales. Le JNC-ICID a présenté la vision future de la gestion participative de l'irrigation. L’IWMI a mis l’accent sur la télédétection et les outils de SIG. La FAO a encouragé l'investissement dans la gestion d’eau agricole en Afrique. Le FIDA a axé sur le transfert des connaissances entre les générations dans la gestion d'eau agricole et a réuni des jeunes des pays africains impliqués dans la gestion d'irrigation. L'OMM et le PGE ont présenté différents points de vue et les activités coordonnées au niveau global liés à la gestion intégrée de la sécheresse.

 

L’espace d'exposition était assez grande et était dominé par les exposants turcs. C'était l'endroit idéal lorsque vous étiez saturés des connaissances, mais vouliez toujours garder les yeux ouverts pour recevoir plus de connaissance. Félicitations aux organisateurs turcs pour réunir si grand nombre d’exposants pour présenter leurs technologies et produits.

 

Les clips de vidéo courts de divers événements sont disponibles sur la chaîne YouTube CIID

<http://www.youtube.com/icidonline>

 

Résultats du Premier Forum Mondial d’Irrigation


À la suite des présentations et des discussions tenues lors du Forum mondial d'irrigation, les déclarations suivantes ont été faites:

 

(i) Au cours de 5000 dernières années, le développement de la civilisation est étroitement lié aux problèmes de la gestion d'eau qui ont façonné nos sociétés et leurs structures. Au cours des siècles, les systèmes et les méthodes mis au point dans différentes conditions ont démontré de façon concluante leur durabilité pertinente. Aujourd'hui, les connaissances et les vestiges structurels de ces méthodes ne sont pas seulement intéressants du point de vue archéologique, écologique et historique, mais peuvent aussi aider à résoudre les problèmes actuels. La région de Mardin est une preuve impressionnante de cela.

 

(ii) L'eau étant devenue une ressource plus précieuse et plus vulnérable, il faut reconnaître du fait que l'eau doit être gérée dans une meilleure façon. Cela peut nécessiter la révision des politiques liées à l'eau à tous les niveaux. La pénurie d'eau régionale et les exigences environnementales doivent être prises en considération lors de l'élaboration de ces politiques. Par conséquent, il faut encourager une coopération efficace entre les différentes parties prenantes - autorités gouvernementales, instituts de recherche, gestionnaires des systèmes d'irrigation, société civile, communautés locales, ONG,  entreprises, etc. Cela permettra d'accélérer le développement et la mise en œuvre des solutions d'eau efficaces et durables. L'eau peut être un élément de la coopération entre les pays et doit être traitée donc de telle manière.

 

(iii) La distribution de l’eau d'irrigation est un service fourni aux utilisateurs. Un service fiable de haute qualité est exigé pour l'adoption des pratiques avancées agricoles par les agriculteurs. L’irrigation et le drainage sont confrontés à de nombreux défis, mais fournissent également le cadre pour assurer la sécurité alimentaire globale. La modernisation et l'amélioration de l'irrigation se produisent dans le monde aux taux et aux degrés divers. Beaucoup d’avancement est accompli grâce à l'innovation et aux progrès techniques. Cependant, la technologie seule ne résoudra pas les problèmes de l'eau et de la sécurité alimentaire. Les politiques bien informées, la gestion financière, la réorientation des institutions, la sensibilisation des communautés locales et la gouvernance transparente, nécessitent des innovations et des progrès pour relever ces défis.

 

(iv) Les institutions gouvernementales ont un rôle critique à jouer pour faciliter l'interaction entre les parties prenantes du secteur et à fournir le cadre des activités de la gestion d'eau agricole. Elles ont besoin d'évaluer les exigences et les rôles des différents acteurs, en particulier des nouveaux professionnels de la génération. Si nécessaire, il faut adapter la législation et prendre des dispositions nécessaires pour recueillir les données pertinentes.

 

(v) Dans la planification et la conception des systèmes de la gestion d'eau, une attention suffisante doit être accordée à la façon dont les activités de la gestion d'eau peuvent être intégrées plus efficacement aux pratiques agricoles, tout en reconnaissant les multiples utilisations auxquelles servent une telle infrastructure et le spectre large de services agricoles que soutiennent des systèmes de la gestion d'eau. Cette reconnaissance peut aussi fournir de nouvelles possibilités de financement de la gestion d'eau agricole.

 

(vi) Le secteur agricole est l'utilisateur principal de l'eau. Par conséquent, l'utilisation des équipements et des techniques qui permettent une utilisation efficace de l'eau agricole doit être les premiers objectifs pour assurer la sécurité alimentaire de la population croissante du monde. Comme remarqué dans les brèves communications, les événements parallèles et l'exposition, il n’est pas seulement les technologies modernes innovantes, mais aussi les technologies traditionnelles qui joueront un rôle important dans le recueil d'un avantage optimal des ressources en eau limitées. Les informations sur ces options doivent être rendues publiques par les services efficaces d’échange. Les composantes du renforcement des capacités à différents niveaux doivent être incluses dans les programmes de la gestion d'eau agricole.

 

(vii) Les institutions financières doivent accorder la priorité aux pays / parties prenantes qui exigent des projets de la gestion d'eau agricole, et soutenir le développement national et régional avec les mécanismes appropriés de financement. Une gamme des modèles de financement a déjà été développée et testée pour le secteur de la gestion d'eau agricole. Certains de ces modèles ont démonté meilleurs résultats alors que l’échec s’est produit dans d'autres cas. Il est recommandé que les modèles appropriés soient choisis, testés et évalués pour différentes conditions locales.

 

(viii) Le concept de coût de développement durable tel que décrit dans le document de prise de position CIID sur les Services d'irrigation et de drainage: Quelques principes et préoccupations vers la durabilité (Tardieu, 2004) mérite une plus large application en pratique.

 

(ix) Les impacts qu’exerce le changement climatique sur les ressources en eau, la nourriture et la production alimentaire sont largement reconnus. La modification du régime des précipitations et l’augmentation de la température peuvent diminuer le débit des rivières et le stockage du réservoir, et augmenter l’évapotranspiration donnant lieu à l'augmentation de la demande en eau agricole. L'analyse des risques et l’évaluation de la vulnérabilité des phénomènes extrêmes sont nécessaires pour assurer la meilleure gestion de l’offre et la demande en eau. D’autres facteurs importants sont : l’adaptation au changement climatique par des approches proactives, y compris le meilleur système de prévision et d'avertissement, la réduction des pertes d'eau, l'application des systèmes d'irrigation efficaces, la production des variétés tolérantes à la sécheresse, la (ré) utilisation des eaux de basse qualité et des eaux usées, l'amélioration de la gestion des terres et des méthodes agricoles, les politiques appropriées pour la gestion de l’offre et la demande en eau lors des phénomènes extrêmes et les efforts concertés pour sensibiliser les agriculteurs en ce qui concerne les impacts du changement climatique et la disponibilité des lignes directrices aux agriculteurs sur la façon de faire face aux conditions climatiques en évolution.

 

(x) Il est important que les résultats du Forum soient également mis à la disposition des agriculteurs, qui sont les gestionnaires de l'eau dans le système inférieur de la distribution et des parcelles.

 

Le premier Forum mondial d’irrigation s’est terminé le 1 octobre 2013 lors d’une session thématique de synthèse après la présentation de la Déclaration du premier Forum mondial d’irrigation. M. Akif Okzaldi, DG du DSI et le Gouverneur de Mardin M. Ahmet Cengiz ont remercié la CIID pour donner l'occasion au TUCID et à la Turquie d'accueillir à Mardin le tout premier Forum mondial d'Irrigation CIID ainsi que la 6ème réunion du Conseil exécutif international (CEI) et les réunions d’avant-Conseil. À son tour, le Président de la CIID Dr. Gao Zhanyi et le Secrétaire général M. Avinash Tyagi ont remercié et exprimé leur sincère gratitude à M. Akif Okzaldi, au VP Dr. Hüseyin GŰNDOĞDU et à tous les membres du comité de tous les comités d’organisation pour leurs efforts inlassables  pour faire le premier Forum mondial d’irrigation CIID un événement brillant.

 


 

64e Conseil Exécutif International et ses réunions d’avant conseil

 

Le Forum mondial d'irrigation a été suivi de la 64ème réunion du Conseil exécutif international (CEI) et ses réunions d’avant-Conseil tenue du 1 au 5 octobre 2013. A cette occasion, se sont réunis tous les membres des organes de travail CIID et membres de bureau pour discuter l'ordre du jour et essayer de réaliser les publications CIID pour remplir la lacune qui existe entre le laboratoire et la ferme. Pendant cette période, 23 réunions des Organe de Travail et 4 réunions des Equipes de pilotage furent organisées.

 

 

Nouveaux Membres de Bureau (2013-2016)

 

 

 

Lauréats des Prix WatSave 2013

 

WatSave Award 2013

 

Cette année, sur le total de 4 Prix WatSave, seulement deux ont été décernés: Prix WatSave de la Technologie au Prof. Yi Yongqing (Chine) pour «l’Irrigation mince et exposée pour le riz paddy» et Prix WatSave de la Gestion innovatrice de l'eau à M. Zhang Xuehui (Chine) pour «les Innovations et les réformes pour la gestion d’irrigation moderne dans les grands périmètres irrigués» - au cours de la session plénière du CEI le 1er octobre 2013. Pour complément d’informations sur leurs travaux, aller au site web : <http://www.icid.org/awards_ws.html#announce>. Félicitations!

 

Technologie: Prof. Yi Yongqing (Chine)

Gestion innovatrice de l’eau: M. Zhang Xuehui (Chine)

 

Best Paper Award 2013

Best Paper 2013

 

 

Etabli par la CIID en 2006, le «Prix pour le Meilleur rapport» est décerné au meilleur rapport publié dans les numéros de la Revue CIID l'année précédente. Le Prix pour le Meilleur rapport pour l'année 2013 a été décerné au rapport remarquable intitulé «Un outil d'évaluation de l'indicateur d'eau interactif pour soutenir l'aménagement du territoire», publié dans le numéro 61.2 de la revue. Le document peut être consulté sur le site web: http://www.icid.org/best_pap2013.pdf. Dans l'absence des lauréats : P.J.G. J Hellegers, H.C. Jansen et W.G. M. Bastiaanssen (Pays-Bas) – Prof. (Mme) Charlotte de Fraiture, Présidente du Comité National des Pays-Bas de la CIID (NETHCID) a accepté le prix. Le prix comporte une plaque de citation et un jeu de livres soit de valeur de 500 $ américains, soit de valeur de 800 $ américains par M/s. Wiley-Blackwell (Royaume-Uni), maison de publication de la Revue CIID. Félicitation aux lauréats !

 

Importantes décisions prises lors de la 64ème réunion du CEI, 2013

 

1.  Admettre six individus, institutions et entreprises tels que prévu par le Sous-Comité d’administration de l’adhésion directe en tant que membres de la CIID pour les périodes pour lesquelles ils ont payé la cotisation.

 

2.  Réduire la contribution des Comités nationaux hôtes vers le budget de la CIID de 50 à 35 pour cent des recettes totales des frais d’inscription dans le cas de Congrès, fixer la contribution à 35 pour cent pour le Comité national hôte du Forum mondial d’irrigation et continuer la contribution de 15 pour cent dans le cas du CEI ordinaire.

 

3.  Approuver la nomination de M/s Abhyankar and Company en tant que Commissaires aux comptes de la CIID pour une période de trois ans à compter de l'année financière 2012-13; approuver le budget révisé de l’exercice 2012-2013 et en conséquence approuver les comptes vérifiés de la CIID pour l'exercice 2012-13 tels que présentés par les Commissaires aux comptes et approuver le budget révisé de la CIID pour l'exercice 2013-14.

 

4.  Renommer le Thème de Stratégie «Systèmes» comme «Projets» et proposer le déplacement de l’EP-BIOENERGIE à partir du Thème de Stratégie «Projets» au Thème de stratégie «Bassin» en tant que GT-BIOENERGIE, et de l’EP-GV à partir du Thème de Stratégie «Bassin» au Thème de Stratégie «Connaissance».

 

5.  Créer cinq nouveaux groupes de travail (sous l’appellation provisoire de (1) Gestion d’eau d’irrigation, (2) Gestion d'eau de drainage; (3) Contrôle des pertes d’eau d’irrigation; (4) Redonner la vitalité à l’irrigation/Moderniser l’irrigation; (5) Développement de gestion d’irrigation) en principe dans le cadre du Thème de stratégie «Projets». Les documents d'orientation pour la mise en place de ces groupes de travail, préparés en consultation avec les membres et partenaires potentiels du groupe de travail doivent être remplis et présentés avant le 65e CEI. Le nouveau mandat du GT-DRG est accepté.

 

6.  Approuver la clôture de l’EP-FIN, du GT-DRG et du GT-WATS et la prolongation du mandat du GT-PAUVRETE, du GT-SECHERESSE et de l’EP-BIO-ENERGIE d'un an soit jusqu'à l’an 2014. Il est recommandé de reformuler un nouveau mandat pour le GT-WATS afin de s'occuper des deux groupes de travail nouvellement proposés pour contrôler les pertes d'eau d’irrigation comme mentionné ci-dessus.

 

7.  Constituer un sous-comité dans le cadre du CPAT chargé de délibérer sur les thèmes, les sujets et les plans de travail des divers événements futurs CIID, y compris les Congrès et les Forums mondiaux d'irrigation; une équipe spéciale chargée d'étudier la procédure de proposition et de décision des Prix WatSave sur la base des décisions antérieures, et mettre en place une équipe spéciale chargée d’établir « WID Prize Trust Fund ».

 

8.   Adopter les amendements aux Statuts CIID et aux Règlements Intérieurs CIID; adopter le concept du «Manuel des procédures» dans le cadre des Règles de la CIID; et  demander au Comité spécial sous la direction du PH Peter Lee de passer en revue l'Article 7.2 des Statuts et le Règlement Intérieur 2 «Election des membres de Bureau» et de proposer des amendements appropriés si nécessaire.

 

— Winners of Watsave Awards 2013

 Winners of Best Paper Award 2013

 Mardin Forum Statement

 Highlights

— Background Papers (Sub-Theme -Policy, FinanceIWRM)

 Visit to see more videos

 Glimpses of Mardin Events, 2013


 

D'autres liens intéressants

 

Global Water Partnership (GWP) - Agriculture Stakeholders Join Forces at World Irrigation Forum


 

Regards sur les événement de Mardin, 2013

 

   
   

© 2016 | ICID | 48 Nyaya Marg, Chanakyapuri, New Delhi - 110021, India
Tel : 91-11-26116837, 91-11-26115679; Fax : 91-11-26115962, E-mail: icid@icid.org [ICID Map]

Follow ICID on: | Facebook| YouTube| LinkedIn| SlideShare

| Design by: Madhu Mohanan, ICID Central Office |